Vidéo

L’avenir de l’IFAS

Heinz Salzgeber, longtemps directeur du salon IFAS, explique l'idée de base de l'événement, raconte comment il est devenu la principale plateforme suisse pour le secteur de la santé et comment la pandémie a affecté IFAS.

 

Interview avec Heinz Salzgeber

Question: L’idée de base de l’IFAS?

Heinz Salzgeber: L’IFAS, qui existe depuis 30 ans, est un salon spécialisé traditionnel qui s’adresse au secteur suisse de la santé. Les exposants qui participent à l’IFAS proviennent en majorité du secteur de la technologie médicale. Pour eux, l’IFAS constitue depuis des années une plateforme de vente.

Question: Les points forts du développement au cours des dernières années?

Heinz Salzgeber: Conçu à l’origine en tant que plateforme de vente pure et simple, l’IFAS s’est transformé en lieu de rencontre pour le secteur suisse de la santé et fournit à l’industrie et à la politique une occasion de se retrouver et de procéder à des échanges. Il est notoire que dans le secteur de la santé, la politique et l’économie ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde. C’est justement la raison pour laquelle l’IFAS est si précieux.

Question: L’IFAS et la situation face au coronavirus?

Heinz Salzgeber: Elle a pris des dimensions tragiques. Cette année, pour la première fois, nous avons dû annuler l’IFAS ou le reporter à l’automne 2021, alors que cela fait plus de trente ans qu’il a lieu tous les deux ans. La décision de renoncer à l’IFAS cette année date du printemps et quand on voit maintenant ce qui se passe avec la deuxième vague, il faut reconnaître que c’était une très sage décision. Mais nous sommes optimistes et nous pensons qu’il pourra avoir lieu en octobre 2021.

Question: Comment l’IFAS reste-t-il en contact avec ses partenaires et visiteurs?

Heinz Salzgeber: Actuellement, nous nous engageons à fond et préparons intensivement l’IFAS Digital. En cette période difficile, l’IFAS Digital va nous aider à former 365 jours par an une communauté assurant les échanges entre les fournisseurs et les consommateurs.

Question: …et personnellement…

Heinz Salzgeber: Personnellement, j’espère que dans un an, le 19 octobre, nous pourrons nous retrouver au salon à Zurich. Je vous remercie de votre longue fidélité et je me réjouis déjà en pensant au jour où nous pourrons ouvrir les portes de l’IFAS en personne. En attendant, je vous envoie mes meilleurs souhaits, prenez soin de vous et merci. A bientôt.

 

Autres articles passionnants

cpt
Enregistré sur votre liste de surveillance
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic sur notre site web. En utilisant ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.